Bilan 2017

Cette année 2017 restera comme une sorte de cliché et de rapport à la vie. Pour sur, je ne pourrai pas l’oublier. Aux vues des évènements qui s’y sont produit, il parait évident que le bilan ne soit pas si simple à aborder. Pour autant, une belle expérience de vie familiale a vue le jour. Ce qui nous permet de se souvenir de ces beaux moments au lieu des autres. En cela, la disparition de mon grand-père paternel ne doit pas effacer tout le reste et nous empêcher d’avancer.

Le chemin de la vie continue. C’est là où réside toute la difficulté de savoir [pouvoir] continuer sa route. Ce qui nous donne la force et la volonté de continuer à agir pour le bien des autres. Toute expérience de vie est bonne à prendre ! C’est ainsi que j’ai pu (dans un certain contexte) retrouver une face inconnue du patriarche familial. Il n’est jamais simple de nouer des rapports, qui plus est familials, surtout quand une certaine distance est déjà bien présente. C’est cette expérience de vie qui restera, à mon sens, celle qui marquera 2017.

Cette phase de rencontre et d’analyse de soi-même face aux autres. Ce n’est guère évident à mettre en œuvre et à décider. Une belle discussion prend forme en cette après-midi de septembre, dans cette chambre au bord du Lac Léman. Ce moment où tu ne te doutes pas que ce sera la dernière… L’émotion prend encore plus sa place !

Souvenirs, souvenirs !

Une belle époque qui se conclue en une matinée, plongé dans un profond sommeil. Une bonne fin de vie pour quelqu’un qui a pu, su, en profiter. No regrets !

Retiens la nuit !

A croire que mes insomnies m’accompagnent toujours et en tout temps. En particulier dans cette nuit de septembre où tout finit par basculer en un souffle de vie. Serait-ce là le sentiment de mélancolie heureuse qui prendrait forme ?! Se rendre compte que l’on est heureux. Partir dans un dernier soupir ; le sourire aux lèvres.

Mais cette année reste celle du chevauchement entre deux mondes qui se croisent et s’entrechoquent entre eux. Tout ceci tant au niveau mondial, qu’à celui plus personnel et privé. 2018 sera donc une année de transition et une forme de charnière pour écrire la suite. A nous de mettre tout en œuvre afin de trouver le bon angle dans tout ça. Pas si simple de savoir faire tout ça.

De quoi vous souhaitez tous mes vœux pour cette nouvelle année qui arrive. Pour vous bien sur, mais également pour tous vos proches et ceux qui vous sont chers.

Que 2018 puisse vous apportez toutes les bonnes ondes positives pour ce monde qui vous entoure et dont on aura bien besoin, de New-York à Tokyo.

Qui vivra, verra !

Buon anno !

@romainbgb – 30/XII/17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :