#CNUMP du 28 janvier 2012

La période pré-électorale a déjà bien commencé en France, laissant entrevoir les divergences d’opinions quant à la question de savoir qui sera l’hôte du Palais de l’Elysée le 16 mai prochain. Les Cent jours napoléonien sont resté dans les mémoires collectives, et ont permis de lancer le décompte tant attendu avant le premier tour de l’élection présidentielle du 22 avril. Le Parti Socialiste a été l’un des premiers à se lancer dans la danse avec sa primaire citoyenne d’octobre 2011. Celle-ci a vu la victoire à l’investiture de l’ancien Premier Secrétaire du Parti, François Hollande.

« Le courage donne la force d’agir »

C’est donc dans ce sens que samedi dernier, le 28 janvier, le parti majoritaire (UMP) a convoqué un Conseil National extraordinaire. Ceci dans le but d’entériner le vote du Projet 2012 effectué quelques semaines plutôt par les adhérents, et ouvrir le bal des investitures pour les législatives de juin prochain. La question principale demeurant sur toute les lèvres : « il y va Nicolas ? ». Vous l’avez compris, le candidat naturel du parti majoritaire est tout désigné, mais pas pour autant que ce dernier ce soit officiellement prononcé pour.

En tant que membre du Comité départemental de l’UMP Paris je me suis donc rendu à ce rendez-vous majeur du Parti pour vous en faire écho ici. L’accueil fait par Jean-Pierre Raffarin, qui une fois de plus a excellé en chauffeur de salle. La reconversion est toute trouvé! La présentation une fois faite, il est temps de rentrer dans le vif du sujet : le Projet 2012.

À ce sujet, 96,37% des adhérents avaient approuvé le Projet lors d’un vote sur Internet. Dans cette logique, 96% les Conseillers Nationaux ont ratifié le Projet.

Concernant le vote du budget prévisionnel pour 2012, 97% des Conseillers Nationaux l’ont ratifié. Viens ensuite la question délicate des investitures pour les élections législatives de juin prochain. 76 circonscriptions sont donc « réservées » portant ainsi à 87% le pourcentage des circonscriptions investies. C’est dans cette perspective là que 82% des Conseillers Nationaux ont validé les listes des investitures.

Concernant notre chère 2ème circonscription, comme je vous l’avais annoncé précédemment, c’est le Premier Ministre, François Fillon, qui a été investi au détriment de notre chère Maire du VIIème arrondissement, Rachida Dati. L’offensive est donc lancée ! Rendez-vous en juin pour en connaitre la suite !

@Romainbgb – 02/02/2012

Un commentaire sur « #CNUMP du 28 janvier 2012 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :