être révolutionnaire?

La place occupé par notre vie politique devient dense, intense, s’amplifie….

En ayant écouté notre Président Lancar fraichement élu et mis en place à Royan il y a deux semaines, je me dis que bien mal en faut il pour que la Révolution ne se fasse pas.

Au vue de la place actuelle de la Gauche qui s’applique a mener une reconquête des idées, cette dernière ferait mieux de revoir son programme et “mettre au frigidaire” certain concept, plutôt que de venir contre dire par des absurdités certaines réformes juste et nécessaire pour l’équilibre de la France.

Alors je crois que OUI nous sommes entrés dans une nouvelle aire de faire de la politique. Les jeunes devant les vieux derrière, sans vouloir faire de mauvais jeux de mots, je pense que la jeunesse qui bouge est là. Il faut que cela soit pris en considération par les Français et Françaises eux-mêmes. S’il on veut que les choses bougent et ne stagne pas alors la Révolution doit se faire!

L’idée révolutionnaire au fond vient de la Gauche je vous l’accorde mais s’il on réfléchit bien, lorsque l’on fait une révolution c’est pour montrer que l’on se bouge, que l’on fait évoluer les consciences et les mentalités. La stagnation n’a jamais été quelque chose de constructif, ni en politique, ni ailleurs!

C’est pourquoi je pense que nous devons être les jeunes révolutionnaires de demain! C’est à nous qu’appartient le pouvoir de décision pour demain, nous qui sommes en charge de l’avenir de nos parents comme de nos enfants! Donc pour ces raisons la révolution doit se faire, alors autant qu’elle se fasse sur le combat des réformes, des idées et des dialogues de fond avec l’opposition.

A nous de nous faire entendre au plus haut de la hiérarchie, que nous puissions pouvoir accéder a des fonctions méritantes et électorales comme n’importe quel adulte et que la barrière de la jeunesse au fond ne soit plus symbole d’inexpérience ou d’immaturité.
Sans vouloir paraphraser notre Président Lancar dans sa célèbre formule “40 ans + tard : la jeunesse qui bouge a changé de camps!”; tout ceci est véridique!

La vraie révolution que nos ainés ont fait en 1968, la jeunesse de 2008 est elle aussi en train de la faire à son tour! A nous, jeunes populaires de montrer le chemin et l’exemple à suivre pour pouvoir établir le plan d’action de la Révolution en marche.
Alors le discours est simple, précis, concis : “La Révolution en 2008 c’est nous !”

@romainbgb – 25 septembre 2008


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: