Le changement en avant!

La période que nous traversons montre, sous un certain angle, un certain regard, une certaine vision, un monde qui je pense, il y a une décennie, n’aurait pas existé. La mise en avant des communautés issues de l’immigration, la place des femmes et des minorités visibles, tout cela prend une place indéniable dans la société de novembre 2008.

L’élection à la présidence de la République aux Etats-Unis d’un afro-américain, la crise économique et financière mondiale, les méandres de la vie politique française. La simple évocation de ces trois thèmes laisse assez songeur. Et pourtant les faits qui se sont produis au cours de ces derniers mois ont démontré une fois de plus le changement qui s’opère en ce moment.

L’évocation qu’une récession économique et financière fait pâlir déjà toutes les places publiques économiques mondiales. Et pourtant nous en sommes là, et devons rester digne de confiance et de croyance envers les gouvernants, envers ceux que nous avons élus, ne pas céder à la panique ambiante, reprendre sur soi la confiance nécessaire pour avancer, aller de l’avant.

En voyant cela je me pense à une chose : la place de la jeunesse dans la société. Qu’en est-il réellement de cette place tant promise par les élus dans la nouvelle donne mondiale ?

Cette question de la jeunesse dépasse bien plus qu’on ne le pense le mythique clivage droite/gauche, elle va bien au-delà !

Il faut entrevoir en cela, la place acquise par la jeunesse au fil des âges et pouvoir faire en sorte que son action soit prise en compte. Depuis longtemps la jeunesse a été prise en compte comme étant un bon bétail à tracter et militer, du coup le virage à gauche acquit avec plus de convictions que celui de la droite. Quarante ans plus tard, la jeunesse qui bouge change et le démontre en choisissant son camp.

Ce qui se passe aux Etats-Unis doit nous servir d’exemple afin de comprendre comment une campagne présidentielle dans un pays démocratique peut avoir lieu. Comprendre la place donnée aux jeunes dans cette part de responsabilité envers tel ou tel autre candidats à la Présidence.

Il est temps pour nous d’aller de l’avant, de démontrer notre envie de faire bouger les choses, de casser les barrières, de franchir les étapes afin que la jeunesse qui bouge soit écoutée. Quarante ans après les idéaux d’une jeunesse exaltée sur la place du Panthéon, soyons nous aussi ce moteur de renouveau !

Engagé, volontaire, à l’écoute des autres, envie de bien faire, mature, soucieux de son prochain, voilà ce qui me fait aller de l’avant dans ce mouvement révolutionnaire.

Le changement en avant ! Telle est la nouvelle vision que j’ai pour la France et la jeunesse que nous sommes doit l’incarné !

@romainbgb – 28/11/2008

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: