Une petite drôle de vie

Au fond de soi quand on repense à tout ce qui peut arriver dans une vie et ce qui nous est déjà arriver depuis le début de notre existence, une certaine réflexion s’impose. D’autant plus lorsqu’il s’agit de fait qui ont créer la polémique et de tout ce déferlement médiatique que l’on a pu avoir durant cette décennie 2000! Ceci montrant, bien malheureusement, le piètre niveau dans lequel se trouve notre chère Patrie!

Les médias français nous l’ont prouvé une fois de plus, avec à titre d’exemple qui me vient en tête, TF1 et sa magnifique ferme africaine et ces seize inconnus d’un soir! La France des Lumières, des Droits de l’Homme, de la connaissance et du savoir qui se retrouve réduite à ce néant! Comment un pays ayant connu une activité intellectuelle et culturelle si intense en soit réduit à ce genre de débat de bas-étage digne d’un sac poubelle!

La petite drôle de vie que l’on mène en 2010, nous amène à côtoyer intelligence, culture, jeunesse, liberté mais en même temps dépravation et ignorance généralisée! C’est exactement sur ce thème que je voudrais que mon article de ce soir puisse en un certain sens vous alerter cher ami lecteur.

Depuis maintenant un mois je travaille dans un organisme en relation avec le Pôle Emploi. Cette institution recevant des subventions publiques sert en quelque sorte de relais au Pôle Emploi pour les jeunes de 16 à 25 ans ayant une certaine rupture avec la société (ou pas forcément, puisqu’il arrive de croiser des jeunes ayant un BAC + 5). Je dois avouer qu’au départ, comme vous pouvez l’imaginer, l’idée de devoir côtoyer ces jeunes en difficulté après m’être occuper des centres de vaccination contre la Grippe H1N1 ne m’enchantait guère. Ou plutôt pour être plus honnête avec moi-même, je ne m’imaginai point un jour être derrière un Bureau d’accueil de ce type d’administration. Mais après tout c’est avec bon pied, bon œil que je prenais avec courage ma décision d’affronter cette nouvelle expérience qui s’offrait à moi et pouvoir en profiter pour mon bagage personnel.

Avec le peu de recul que je peux prendre de cette expérience, je dois avouer que tout est mis en œuvre pour un certain renouveau auprès de nos chers jeunes padawans! Il est vrai que le contexte actuel n’aide en rien la jeunesse de notre pays a pouvoir se relever et trouver un travail. Mais je dois tirer mon coup de chapeau à tout ces conseillers dynamiques des organismes de recherches d’emplois à travers la France, qui se démènent chaque jour pour leurs jeunes.

Mais c’est là-dessus que je voudrais insister dans ma note, sur la différence de culturelle et générationnelle qui oppose ces deux parties. L’une héritière de la Culture l’autre héritière de la génération désenchantée! Voilà le triste sort de notre chère France! Réduite en lambeau par une troupe de soit-disant « bien-pensant » gauchisant des beaux quartiers parisiens qui au final ont réduit en miette le passé culturel. D’où, très vite, un certain malaise de société se fait sentir, et une tension peut très vite monter; voire dégénérer!

Ce qui m’interpelle est de savoir si au fond la génération sacrifiée de 1968, ne ferait-elle pas son « come back » avec la « new generation » de 2010? ce défis permanent face à l’ordre, serait il pas une démonstration de force face au pouvoir en place, comme ce fut le cas dans la France du Général De Gaulle?

Avec les élections régionales que la France va connaître à la fin de la semaine je voudrai que cette jeunesse en rébellion puisse comprendre la souffrance que peut être celle des ainés à leur égard. Mais à ce titre il faudrait que le conflit inter-générationnelle puisse un jour être remit à plat afin qu’un apaisement de situation se fasse sentir.

Un simple conseil: VOTEZ! Bleu, Blanc, Rouge, peu-importe! Mais VOTEZ!

La France Change;

Ma Région aussi !

Le 14 et 21 Mars!

@Romainbgb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :