La politique, des valeurs à défendre

Chers lecteurs,

Afin d’innover un peu sur mon blog, qui comme vous avez du vous rendre compte, est assez axé sur la politique, je vous proposerai une série de témoignage. Le premier dont je vous fait part, est celui d’un ami concernant sa vision, et son engagement en politique. Ceci afin de comprendre et de percevoir ce qui motive la jeunesse d’aujourd’hui à encore continuer à s’engager en politique.

Bonne lecture,

@Romainbgb

« LA POLITIQUE, DES VALEURS À DÉFENDRE »

Dans un monde où la politique n’est pas fashion, où les jeunes ne sont pas intéressés par ce monde moi, j’ai fait ce choix, ce choix qui peut déplaire chez certaines personnes, ce choix d’un parti qui regroupe au sens large les valeurs et les principes auxquels je crois.

Ce parti, c’est l’Union pour un Mouvement Populaire. Et à vrais dire, comment résister quand « leur projet repose sur des valeurs fondatrices qui inspirent et guident l’engagement : Liberté, Responsabilité, Solidarité, la France, l’Europe. Ils affirment deux principes pour restaurer la confiance des Français dans l’action publique : écouter les citoyens, agir avec eux et pour eux. »

Pour la petite histoire, j’ai commencé en 2007, je n’avais alors que 13 ans.

Je regardais les élections présidentielles et je m’inspirais des candidats. J’apprenais petit à petit ce que voulais dire les mots “liberté” “citoyenneté” ainsi que les principes du droit et du devoir politique.

Mais alors que je ne savais pas quoi penser de N. SARKOZY ou de S. ROYAL et ne me basant que sur le débat télévisé, j’ai pris un malin plaisir à suivre ces personnages.

J’ai très vite fait mon choix, la débilité profonde à laquelle je venais de faire face me restera marquée à jamais.

Heureusement, le pire était évité, Nicolas a été élu. Ouf, un sentiment de soulagement profond.

Et avec le temps et la maturité acquise j’ai pris ma carte en 2010.

Je n’imaginerais jamais assez dans quelle calvaire nous nous serions fourrés si Royal avait été élue.

Malgré tout ça, la politique, comme dans beaucoup de domaine, est un monde de vipères, de menteurs, mais aussi et surtout, un monde où l’on peut faire changer les choses. Pour ceux qui ne comprenne pas c’est en s’engageant dans le parti qui regroupe ses valeurs que l’on peut faire changer ce qui ne va pas, d’ailleurs, JFK n’a-t-il pas dit :

” Ne te demande pas ce que ton pays peux faire pour toi, mais plutôt ce que tu peux faire pour ton pays.” ?

 Ce qui démontre bien, que le changement n’intervient pas uniquement grâce au vote, il faut se mobiliser, pour faire changer les choses. Il faut se mobiliser pour défendre ses convictions, ses principes, ses libertés ou plus largement son pays.

“Il y a encore trop d’injustice”, diront certains. D’autre diront qu’il faut changer de système économique ou encore investir dans les valeurs sûres ou même planter des éoliennes intégrant des panneaux solaires.

Moi, je me dis que peu importe les critères sociaux-culturel du citoyen l’engagement politique est nécessaire.

Alors que cela vous déplaise, monsieur, que cela vous déplaise, madame, mon choix est fait. Je m’engage pour mon pays, pour mes libertés, et personne ni vous, ni eux ne pourront m’en empêcher prétextant je ne sais quel motif, que la politique c’est pour les Grands.

© Aurélien CHARRIER 30/09/2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :