Le Pôle Emploi et moi !

Les lecteurs assidus de mon blog le savent depuis un petit bout de temps déjà : l’emploi et moi sommes un peu en désaccord ces derniers temps. Comme vous avez pu le comprendre, depuis le mois de juin 2010 je suis sans emploi, et de ce fait inscrit auprès de la plus grande entreprise de France : le Pôle Emploi ! Suite à cela depuis un an et demi des péripéties diverses et variées sont venues s’ajouter à tout ça, mais ce n’est pas le propos de la note du jour. En ce mardi 20 décembre à 14 heures j’étais convoqué par le Pôle Emploi du XVème arrondissement parisien pour mettre à jour ma situation de demandeur d’emploi.

Vers midi je reçois alors un coup de fil sur mon téléphone portable, le numéro de l’appelant ne s’affichant pas, je me décide tout de même à répondre. C’était la personne du Pôle Emploi avec qui j’avais rendez-vous qui me téléphonais pour me rappeler l’importance de la convocation. Puisqu’en effet si je ne présentais pas au dit rendez-vous je me voyais radié de la liste des demandeurs d’emplois de la plus grande entreprise française. En même temps c’est pas comme si ça faisait la 5ème fois qu’il me ferait le coup sans raison, hein !

Je me permet donc de l’informer de ma présence au rendez-vous de 14 heures, quand tout à coup elle me stop net dans mes propos pour me demander s’il m’était possible de venir plus vers 16 heures. Tout cela en argumentant que de toutes les façons je « n’avais rien à faire de mes journées puisqu’étant au chômage ». Ceux à quoi j’ai répondu, qu’en effet j’étais toujours en recherche d’emploi, et donc disponible pour passer des entretiens et donc pas forcément à la merci de M. Paul Emploi ! C’est là que le mal je pense à été fait et que la tournure et le ton de la conversation a très vite changé ! Comment moi, vulgaire chômeur, ais-je osé tenir ce genre de propos blasphématoire à l’encontre d’une agent du Pôle Emploi ?

« J’aurais été un médecin, vous m’auriez parlé autrement et vous auriez accepté de venir plus tard. » Oui enfin sauf que vous n’êtes pas médecin, mais agent administratif Pôle Emploi, et je ne suis pas malade, mais juste en recherche d’emploi ! Donc non je ne viendrais pas plus tard ; la convocation est pour 14 heures, c’est à prendre ou à laisser ! C’est là que le dialogue de sourd a pu commencer, et que très vite la cavalerie est arrivé aussi !

Mais j’ai préféré faire comprendre à cette très chère dame que j’avais déjà un conseiller Pôle Emploi chez eux, qu’il était donc inutile qu’elle me reçoive en entretien que tout cela ne mènerait à rien, ni pour elle, ni pour moi. Ce qu’elle a très vite fini par accepter. Faut dire que nous avions un antécédent tout les deux, choses qu’elle avait oublié depuis, on c’était déjà rencontrer lors de mon inscription au Pôle Emploi en juin 2010. En voyant mon adresse, elle m’avait alors signifié que puisque « j’habitais le quartier des ministères, j’avais qu’à demander à mon père, ministre, de me trouver un emploi. »

Bien évidement, et même devant l’évidence, elle m’a assuré n’avoir jamais tenu ce genre de propos ; « ce n’est pas le genre de la maison ! » Et la marmotte ? La conversation touche à sa fin à ma demande, puisque tout a été dis. Une dernière chose est rappelée : noter l’entretien téléphonique afin que tout soit en ordre pour les services Pôle Emploi, et que je ne me retrouve pas radié des demandeurs d’emploi pour la … 6ème fois … !

Vous l’avez bien compris chers lecteurs, la vie de demandeur d’emploi n’est pas facile tout les jours !

@romainbgb 21/12/2011

0 thoughts on “Le Pôle Emploi et moi !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: