L’emploi

Il y a des moments dans la vie qui ne ressemblent à aucun autre et qui de ce fait nous rappel la place que l’on occupe sur cette planète. C’est pourquoi, malgré deux années où le labeur se fait désirer, l’arrivée des vingt huit ans semblait être prometteur de nouveau espoir. Tout du moins j’y ai cru. C’est donc dans cette perspective que je me suis remis en marche, afin de pouvoir tourner la page et avancer vers de nouveaux horizons. C’est par un courrier électronique de la part de mon cher ami Monsieur Paul Emploi, que lundi dernier un certain espoir a pu renaitre dans la perspective de retourner dans le monde du travail.

SECTEUR : COMMERCES DE DETAIL D’OPTIQUE RECHERCHE POUR UN CONTRAT A DUREE INDETERMINEE HORAIRES: 35H00 HEBDO LIEU DE TRAVAIL : PARIS 8E ARRONDISSEMENT EMPLOYE ADMINISTRATIF /EMPLOYEE ADMINISTRATIVE RECHERCHE POUR 1 DE SES MAGASINS UN EMPLOYE ADMINISTRATIF (H/F) : GESTION AU QUOTIDIEN DE TOUS LES FLUX PHYSIQUES INHERENTS AU BON FONCTIONNEMENT DU POINT DE VENTE (GESTION DES MONTURES, LENTILLES, PRODUITS LENTILLES ET CONSOMMABLES), INVENTAIRES, GARANT DES INFOS AU SIEGE.

L’offre reçue me paraissant une fois de plus une proposition qui n’aboutira pas je me suis dit pourquoi répondre, au vue des tentatives précédentes qui sont restées sans réponse. Comme toujours la menace de la radiation pesant sur le courrier, je me décide à renvoyer mon curriculum vitae à l’adresse électronique indiquée, afin de rester en règle avec l’administration. Appuyons sur la touche « envoi » et laissons faire le chemin de la vie.

C’est contre toute attente, que mardi, attendant un ami pour prendre un café que le coup de téléphone arriva sur mon portable et que la suite des événements pouvait commencer. Le responsable boutique d’un grand commerce d’optique sur les Champs Elysées me contact pour donner suite au courrier électronique que j’avais envoyé avec mon CV. Intéressé, il souhaite me rencontrer pour faire connaissance et voir si le travail qu’il propose me correspond. Le rendez-vous est fixé pour jeudi, 16 heures, à la boutique.

Le reste demeurera du domaine du confidentiel, mais je dois dire j’ai pu, grâce à cet échange verbal, me rendre compte de mes difficultés, mes angoisses, mes peurs et mes doutes. En cela, il est guère facile de réaliser combien la place sur le marché du travail dans nos sociétés modernes compte plus que tout !

Toute expérience est bonne à prendre, je ne sais toujours pas aujourd’hui si le poste me sera attribué, mais au moins cela m’a permis de me rendre compte de plusieurs choses. La place qui est donné dans le monde du travail, la possibilité de pouvoir passé un entretien d’embauche, et de ne plus se sentir exclu par rapport à tout cela après deux années d’inactivité.

Rendez-vous au prochain numéro, espérant que cette fois-ci c’est la bonne carte que j’ai pioché pour me remettre en scelle sur le chemin de la vie. Merci à ceux qui m’ont accompagné et soutenu par leurs actions et pensées dans cette aventure. Puisque toute expérience est bonne à prendre, il n’y a plus qu’à l’attendre !

Alae jacta est !

@romainbgb – 12/08/2012

0 thoughts on “L’emploi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

%d bloggers like this: