Pertes et fracas

Les aléas de la vie ministérielle et celle de la vie tout court font en sorte que l’on va et vient entre pertes et fracas. La notion même de départ et d’arrivé prend toute sa signification dans ce cas. Il faut pouvoir se reconstruire ; avoir une certaine force et capacité d’adaptation qui fait que l’avenir puisse nous être tout aussi positif que notre passé et notre présent. L’action gouvernementale en quelque sorte peut être mise en place de façon à ce que la vie reprenne le dessus.

La sensation de renouveau, de réconfort que l’on attend et qui vient pas ; la bourgeoisie des sentiments qui se met dès lors en place ne peut guère être compris par tous. Pour mettre en action ses connaissances et affirmer son potentiel il faut pouvoir être maître de soi et s’assurer d’une bonne entente avec autrui. Car c’est là que tout commence et que tout fini en un même instant ! L’entente et la rencontre avec l’autre : un moment magique qui peut vite tourner au désastre à l’instant même où l’on se l’attend le moins !

Les choix de la vie sont ainsi faits que l’on remarque vite la difficulté qui nous incombe lorsque l’on veut prendre une décision. Avancer et ne pas reculer ! Agir et ne pas rester là, ne pas fuir les événements et par-dessus tout ne pas se battre contre des moulins à vents. Les aléas de la vie doivent nous forger pour aller plus loin ; de ne pas douter et croire en soi ! Tout le doute que l’on peut avoir sur soi doit partir et prendre une nouvelle vision positive. Mais c’est tout ce travail d’action et de maintient de soi que je dois mettre en place moi-même si je veux prétendre un jour à devenir quelqu’un de bien.

Les sentiments c’est quelque chose qui n’est pas évident à vivre et qui une fois que ça nous tombe dessus on ne sait plus quoi faire. Rien de plus dur que les sentiments au fond car même si beaucoup de joie apparaît, le sentiment de tristesse peut nous surprendre très vite.

Mais malgré tout il faut oublier, avancer, et ne pas se complaindre dans cette démesure qu’est celle actuelle !

Ce n’est pas dit que la vie change en un instant mais si toi tu ne change pas rien ne changera pour sur ! C’est pour cela qu’il faut que tu bouges ! Que la vie qui s’offre à toi te donne envie d’aller de l’avant ! Que la jeunesse soit en toi et te porte loin … loin … que tu puisses devenir quelqu’un !  Va, vit et devient !

L’amitié est un sentiment fort qui donne envie d’aller de l’avant et se donner à l’autre sans complexe. C’est en travaillant là-dessus qu’avec la vie l’on doit devoir aller de l’avant.

@romainbgb 10/07/2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :