Monsieur Mickaël Nogal

La jeunesse de l’Assemblée.

Chers lecteurs,

Après le discours présidentiel d’hier soir, quoi de mieux que de reprendre le chemin de l’échange en ces journées de #confinement. L’écriture et les rapports humains nous permettent de pouvoir garder le contact tous ensemble, en ces temps d’inquiétude.

Je vous propose ainsi de partir à la découverte d’une nouvelle personnalité que nous offre le monde politique. Il a débuté sa carrière professionnelle une fois le baccalauréat en poche pour en faire l’incarnation de la méritocratie républicaine. Fort de communication et de relations publiques, il a dix ans déjà de carrière professionnelle dans les jambes. Du haut de ses 30 ans, ça nous promet une belle carrière politique.

Ce jeune député a d’ailleurs croisé les pas du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, qui le nommera, à l’âge de vingt-cinq ans, responsable départemental du néo-mouvement en Haute-Garonne. Co-fondateur du mouvement Les Jeunes Avec Macron en 2015, il sera investi en juin 2017 pour être candidat à la députation de la IVème circonscription de la Haute-Garonne. Il sera élu avec 51,91% des suffrages.

Je vous laisse découvrir ce nouveau portrait avec l’un des plus jeunes députés du Parlement français : Mickaël Nogal !

MNOGAL
Monsieur Mickaël Nogal, député de la 4ème circonscription de Haute-Garonne – ©droits réservés

Compte-tenu du #confinementtotal que nous connaissons, l’entretien a été réalisé par courrier électronique avec le député Mickaël Nogal.

Bonne lecture!

@romainbgb – 14/04/20

Lire la suite « Monsieur Mickaël Nogal »

Monsieur Michaël Moreau

La plume dans l’œil.

Chers lecteurs,

Dans la continuité de mes rencontres, j’aimerai partager avec vous aujourd’hui un nouveau portrait d’hommes de l’ombre. Avec le livre que j’ai co-écrit sur les secrétaires généraux de l’Elysée, la thématique du discours présidentiel ne m’a pas échappée. J’ai tout de suite été interpellé par ce titre aussi envoutant que mystérieux : Les plumes du pouvoir. Je me suis tout de suite plongé dedans à la découverte de l’écriture et de son auteur.

Les coulisses du pouvoir et l’écriture des discours officiels n’ont plus de secrets pour lui. En rencontrant un ancien président de la République, des anciens Premiers ministres, des anciens secrétaires généraux de l’Elysée… Notre plume du jour nous offre une réelle plongée dans les secrets de préparations d’un discours présidentiel. Je ne pouvais pas manquer l’occasion de rencontrer son auteur.

MOREAU_M
Monsieur Michaël Moreau – © droits réservés.

Compte-tenu du #confinementtotal que nous connaissons, je vous laisse découvrir l’entretien par courrier électronique que j’ai pu avoir avec Monsieur Michaël Moreau.

Bonne lecture !

@romainbgb – 10/04/20

***

Lire la suite « Monsieur Michaël Moreau »

Monsieur Pablo Pauly

Une pépite brute.

Chers lecteurs,

Quoi de mieux que de reprendre le chemin de l’échange et de l’écriture en ces journées de #confinement que nous connaissons depuis maintenant trois semaines !

Je vous propose ainsi de partir à la découverte d’une pépite brute que nous offre le cinéma français. Il a débuté sa carrière il y a dix ans déjà et du haut de ses 29 ans nous promets une belle longévité cinématographique. Cet acteur a d’ailleurs croisé les caméras de Louis-Julien Petit, dont nous avons déjà parlé ici. Il a été nommé à ce titre dans la catégorie meilleur espoir aux César du cinéma français en 2017. Je vous laisse découvrir Pablo Pauly !

unnamed
M. Pablo PAULY – © photo: M. Mathieu Puga –

Compte-tenu du #confinementtotal que nous connaissons, je vous laisse découvrir l’entretien par courrier électronique que j’ai pu avoir avec Monsieur Pablo Pauly.

Bonne lecture !

@romainbgb – 08/04/20

Lire la suite « Monsieur Pablo Pauly »

#Confinement

Je crois que l’on n’aura jamais assez lu ce mot que durant ce mois de mars. Cette notion, encore opaque il y a quelques semaines, prend soudain corps pour se mettre en place dans nos vies. Cet épiphénomène parti d’une ville chinoise a fini par rejoindre une grande partie du globe terrestre. On a pu assister, par la suite, au confinement de nos voisins transalpins dans l’espérance que ce soit un phénomène isolé. La réalité en est tout autre. Le virus du Covid est bien présent sur toute la surface de la Terre. Dont acte.

« Nous sommes en guerre ! » C’est dans ce cadre-là que le lundi 16 mars à vingt heures le président de la République annonce le confinement total de l’Hexagone et de l’Outre-mer dès le mardi 17 mars à midi. Le ton est donné. La France va devoir se faire à l’idée de se retrouver à l’arrêt et confinée chez elle. Restons chez nous.

Lire la suite « #Confinement »

Le silence de la Meute

Le silence de la Meute.

Chers Lecteurs,

Cette semaine je fête (déjà) mes onze années sur la Branche… #Putain11ans

Ce qui me permets aussi pour fêter ça, de vous partager un échange que j’ai pu avoir avec une nouvelle personnalité. En cette période agitée, je souhaitais revenir avec vous sur un livre qui a marqué la fin de l’année dernière, lors de sa parution. Il s’agit du roman fiction La Meute écrit par Thomas Bronnec, parut aux éditions Equinox – Les Arènes.

Voici l’échange que j’ai pu avoir avec l’auteur via des courriers électroniques pour entrer un peu plus dans son univers.

Bonne découverte !

@romainbgb – 11 mars 2020

Thomas Bronnec
M. Thomas Bronnec – ©Stéphane Remael – Droits Réservés

Lire la suite « Le silence de la Meute »

Autrement

Autrement.

Réflexion de vie
© Droits Réservés – Romain BGB

Souvent l’idée de changer les choses prennent le dessus sur l’envie, pour contrebalancer une certaine routine habituelle. Cela parait simple quand on veut faire évoluer certaines choses dans la vie. C’est en tout cas la réflexion que je me fais concernant mon regard vis-à-vis de mon action politique. Mon regard dessus a changé depuis plusieurs années. L’effervescence en moins. Tout est question d’équilibre ? Je le supposais.

L’écriture d’un livre sur la politique change-t-il la donne ? C’est ce qui semble, pour ma part, être le cas. Côtoyer des personnalités politiques de plus près. Ce qui donnerait une autre vision de l’adrénaline qui vous alimentait jusque-là, depuis le temps. La remise en cause perpétuelle qui permet d’en arriver à constat-là. Ce qui n’enlève en rien l’attachement et l’intérêt que l’on puisse avoir pour la chose publique. Dont acte.

Le tout est de persévérer dans la quête pour ne pas sombrer dans les travers vers lesquels la politique peut nous amener. Il convient de garder la distance nécessaire pour ne pas se laisser porter par les vicissitudes qui peuvent nous arriver. « L’enfer, c’est les autres ?![1] » C’est dans cette réflexion-là que j’ai commencé à prendre moi-même de la distance par rapport à mon regard sur la politique. Encore hier soir, je me le suis prouvé, en regardant la meute agir lors d’une soirée de lancement d’une campagne municipale. Sincère, ou non. La cour et ses courtisans sont toujours là. La flatterie hypocrite avec. « Bon appétit, messieurs ![2] »

Ce qui me ramène à mon écriture sur mon blogue. Là, aussi, ces derniers temps sont rudes. A croire que l’interview politique intéresse moins les intéressés. C’est un peu l’amer constat que je dois me résoudre de faire. La politesse n’est-elle plus de mise ? Je me suis toujours imposer d’accorder une validation de relecture aux personnes interviewées. Serait-ce moi qui arrive au bout de l’exercice et ne sait guère plus comment gérer la chose ?

Une chose est sûre, c’est que le blogue commence à coincer comme cela. Je reste auprès de vous, ne vous inquiétez pas. Peut-être est-ce venu le temps de trouver un nouveau format et des nouvelles façons de procéder dorénavant ? Je n’aurai guère de réponse à vous apporter. La certitude que cela doit se faire autrement. Une fois de plus.

L’écriture de billet parait alors comme la solution la plus louable. L’écriture semble la solution face à ces vastes hésitations négatives que je peux recevoir actuellement. Ce qui me revient toujours en tête, avec ces beaux mots de Jorge Semprùn sur l’écriture et la vie. Cette force que peut avoir l’écriture sur la vie m’a toujours fasciné.

Ce qui m’amène à partager avec vous en guise de conclusion, cet extrait du De principatibus de Niccolò Machiavelli :

« [11] Mais comme on ne peut les avoir ni les observer entièrement, car les conditions humaines ne le permettent pas, il lui est nécessaire d’être assez prudent pour savoir fuir l’infamie de celles qui le lui ôtent pas, pour savoir s’en garder, si cela lui est possible ; mais si c’est impossible, il peut s’y laisser aller, avec moins d’égard.[3] »

@romainbgb – 22/XI/2019

[1] Tiré de la pièce Huis Clos (1943) de Jean-Paul Sartre (conclusion de la pièce).

[2] Tiré de la pièce Ruy Blas (1838) de Victor Hugo (Acte III Scènes 2).

[3] De principatibus, Niccolò Machiavelli – PUF, 2000 – Chapitre XV – p.139

#CHIRAC4EVER

#CHIRAC4EVER

06062010556
Le président Jacques CHIRAC – La Rhumerie, Paris, Juin 2010 ©Droits réservés RomainBGB

Donner du temps au temps… Et encore ?! … Je ne sais toujours pas si cela sera assez. Il faut l’avouer, lorsque la nouvelle m’arrive, ce jeudi 26 septembre à midi, je suis resté figé ! Un véritable coup de massue vient de me tomber sur la tête ! Le président Chirac nous a quitté ! Il faut que la chose fasse son bout de chemin, entre deux neurones, dans mon cerveau pour le comprendre. La réalité refait surface : une vague de SMS et de messages sur La Branche me parviennent pour me transmettre des condoléances et me confirmer ce que je redoutais : le président Chirac est bien mort !

Lire la suite « #CHIRAC4EVER »

Madame Marijosé Alie

La voix de la Martinique – Un portrait intime autour de « l’expression la plus aboutie de la démocratie ».

Chers lecteurs,

J’ai comme l’impression que mes rencontres et mes portraits vous inspirent de plus en plus. Je continue sur ma lancée au travers de nouveau partage avec vous. Comme vous avez pu le remarquer depuis quelques rencontres, j’élargis mon panel pour vous offrir une plus grande diversité thématique. Je me lance dans cette nouvelle série pour mon blogue.

Il y a des rencontres qui sont dues au fruit du hasard de la vie. Celle que je tiens à partager avec vous en fait parti. Au cours d’un dîner j’ai eu la chance de rencontrer une grande journaliste, chanteuse, écrivaine à l’accent chantant de la Martinique. J’ai ainsi tenté ma chance et avec beaucoup de simplicité, Marijosé Alie a accepté ma proposition d’interview pour que je retrace son parcours de vie avec vous. Journaliste de formation, chanteuse, écrivaine. Une vraie touche-à-tout venue de la Caraïbe.

Le parfait exemple pour continuer ma série de portrait. Voici l’issue de la rencontre à son domicile parisien le mercredi 12 juin 2019. Un vrai moment sincère de partage et de confidences intimes.

Bonne lecture !

@romainbgb – 17/06/19

IMG_3780
Marijosé ALIE au tambour à l’Olympia – © crédit photo : Droits Réservés

Lire la suite « Madame Marijosé Alie »

Monsieur Aurélien Bellanger

Entre photographie et philosophie : un chroniqueur d’aujourd’hui.

Chers lecteurs,

Dans la continuité de mes entretiens culturels, je vous propose un nouvel invité littéraire. Habitué matinal des ondes radiophoniques, je vous fait part d’une rencontre qui me tenais à cœur. Cet aspect littéraire, qu’un écrivain puisse tronquer sa plume pour sa voix, m’intriguait. J’ai percé le mystère en la personne d’Aurélien Bellanger.

Chroniqueur matinal qui apporte sa conclusion sur les ondes de France Culture, je me suis décidé de partir à sa rencontre. Me voilà récompensé, je le partage avec vous la discussion téléphonique que l’on a eue le mercredi 22 mai 2019.

Bonne lecture !

@romainbgb – 30/05//19

BELLANGER Aurélien photo 2018 Francesca Mantovani - Editions Gallimard 1026
Aurélien Bellanger – ©Francesca Mantovani-éditions Gallimard

***

Lire la suite « Monsieur Aurélien Bellanger »

L’instantané politique

Les photographes et le Président – l’Instantané Politique.

Les Photographes et le Président
Les Photographes et le Président – crédit photo : Sébastien Calvet – Droits Réservés

Ne jamais rester dans des cases. L’ouverture d’esprit passe par là.

Je me suis donc rendu hier soir, à l’invitation de l’Instantané Politique, au Forum des Images, pour une rencontre autour de photographes de Presse et d’un ancien président de la République : M. François Hollande. Les gens qui me connaissent savent ce que politiquement je puisse en penser de ce personnage politique ; mon objectif était tout autre : découvrir l’Homme derrière le masque. Je n’en fus pas déçu !

Effet humour corrézien garantie !

Lire la suite « L’instantané politique »

%d blogueurs aiment cette page :